Chine, États-Unis
Silence radio sur l'hécatombe en cours de satellites d'observation

Les tempêtes solaires qui se déchaînent depuis le début de l'année causent de nombreuses pertes de satellites de renseignement image. Pour le moment, leurs opérateurs se gardent bien de communiquer sur ces pertes massives de capacité. [...]
Publié le 13.06.2023 à 4h00 GMT Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

À lire aussi

États-Unis
Le Pentagone jaloux des images d'Albedo, sa pépite de l'observation de la Terre

Couvée par la communauté américaine du renseignement, la start-up de l'imagerie spatiale Albedo doit prochainement mettre en orbite le premier satellite de sa constellation d'observation de la Terre avec une résolution de 10 cm. Mais le Pentagone et les agences de renseignement américaines ont préempté plusieurs zones stratégiques, dont les images ne seront pas offertes à la vente.

LogoAbonné Surveillance & interception 18.06.2024

États-Unis
Planet, Spire : les difficultés des acteurs du New Space du renseignement inquiètent les agences

Le Pentagone a enfin publié le 2 avril sa Commercial Space Integration Strategy dans laquelle il affirme vouloir inaugurer une relation de coopération rapprochée avec les fleurons du secteur spatial appliqué au renseignement. Mais les récentes mésaventures de ces derniers, à l'image de Planet et Spire, illustrent la fragilité persistante de cet écosystème.

LogoAbonné Surveillance & interception 08.04.2024

États-Unis
Satellite de renseignement SilentBarker : derrière la rivalité avec la Chine, la compétition entre agences américaines

L'agence en charge des satellites d'observation, connue habituellement pour sa discrétion, n'a pas lésiné sur la communication à l'occasion du lancement de son premier système géostationnaire de surveillance spatiale SilentBarker, le 10 septembre. Une bataille de communication qui l'oppose à la Chine et à la Russie… mais aussi à ses partenaires de la Space Force.

LogoAbonné Renseignement d'État 22.09.2023

La Watchlist technique
Wyvern recrute des vétérans du GEOINT, les lobbyistes de Meta, Braccioli ouvre le marché émirati à DigitalPlatforms, l'OTAN cherche sa plateforme d'OSINT

Du SIGINT au GEOINT en passant par l'OSINT, sans oublier le cyber : chaque semaine, les petites et les grandes histoires - nominations, contrats, etc. - des prestataires en renseignement technique.

EdmontonLe canadien Wyvern engage deux vice-présidents américains

WashingtonMeta s'entoure de lobbyistes spécialisés dans la protection de données

DubaiL'ex-Area Marco Braccioli ouvre les Emirats arabes unis à DigitalPlatforms

BruxellesL'OTAN à la recherche d'une plateforme d'alerte par OSINT

LogoAbonné Surveillance & interception 09.03.2023

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !