FSB

Successeur du KGB à la chute de l'Union Soviétique, le service de renseignement russe dispose d'une influence considérable au sein de l'élite russe. Son champ d'action va bien au-delà du contre-espionnage : répression de l'opposition, surveillance, contrôle des médias. Il pourrait bientôt être intégré dans un nouveau ministère de la sécurité.

Affinez votre recherche

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !