OFFRE SPECIALE : -15% sur votre abonnement annuel
S'ABONNER
Événement

Les prestataires en renseignement géospatial entre deux feux dans la guerre russo-ukrainienne

Une image satellite de Maxar montrant un bataillon près de la zone d'entraînement de Filativka, en Crimée, le 15 février 2022.
Une image satellite de Maxar montrant un bataillon près de la zone d'entraînement de Filativka, en Crimée, le 15 février 2022. © Maxar Technologies/Handout via Reuters
L'offensive russe en Ukraine fait figure de quasi premier conflit suivi en temps réel par de l'imagerie satellite publiquement disponible. Services et agences de renseignement étatiques ne sont pas les seuls à être mis fortement à contribution dans la guerre informationnelle à laquelle se livrent la Russie et les pays occidentaux par médias interposés. Les prestataires en renseignement géospatial se retrouvent aussi en première ligne, entre risque d'être entraînés dans la communication d'influence des Etats et possibilités de promouvoir leurs services. [...] (1275 mots)
Edition du 03/03/2022 Lecture 6 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (15 EUR)

2 options pour lire la suite
Le porte-monnaie électronique

à partir de 50 EUR

Acheter uniquement
les articles qui vous intéressent

L'ABONNEMENT ANNUEL

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble du site

Je découvre les tarifs

Besoin de tester avant de vous engager ?


Créez votre compte gratuit

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi
Sur nos autres sites

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !