Paris échappe à l'enquête de la directrice du renseignement américain sur la Libye

La Director of National Intelligence Avril Haines.
La Director of National Intelligence Avril Haines. © Saul Loeb/UPI/MaxPPP
Malgré le froid diplomatique entre les deux pays depuis l'annonce de la création de l'alliance AUKUS, Washington fait une fleur à Paris dans son dernier Libya Stabilization Act. Entre l'écriture de la loi traitant le dossier libyen et son vote au Congrès, un discret acteur étranger soutenant les opérations militaires sur le théâtre local a disparu : la France. [...] (266 mots)
Edition du 07/10/2021 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Créez gratuitement des veilles sur ces mots-clés

A lire aussi

Créez gratuitement des veilles sur ces mots-clés

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !