Afghanistan, Arabie saoudite, Pakistan
Après la prise de Kaboul, Riyad jauge avec prudence l'établissement de relations avec les Talibans

L'Arabie saoudite a chargé ses maîtres-espions d'engager un prudent dialogue avec les Talibans - chapeauté notamment par l'Inter-Services Intelligence pakistanais -, tout en veillant à ne pas froisser son parrain américain, et en gardant un œil sur les potentielles velléités iraniennes en Afghanistan. [...]
Publié le 27.08.2021 à 7h00 GMT Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

À lire aussi

Arabie saoudite
Riyad compte sur son alliance retrouvée avec Islamabad pour son contre-espionnage nucléaire

Utile courroie de transmission vers les Talibans de Kaboul, l'Inter-Services Intelligence pakistanais intéresse aussi Riyad du fait de ses compétences et de son savoir-faire dans le secteur nucléaire. L'Arabie saoudite compte accroître son financement du secteur militaro-industriel pakistanais en échange d'un renforcement de son traditionnel appui dans ce domaine.

LogoAbonné Renseignement d'État 28.01.2022

Afghanistan, Qatar
Doha maintient sa position de médiateur en dépit des failles de ses renseignements face aux Talibans

Hôte d'une branche politique talibane depuis 2011, Doha se félicite de cette posture de médiateur, prompte à lui offrir un rôle sur la scène internationale. Et ce alors que les erreurs d'appréciation de ses services de renseignement quant à l'évolution de la situation afghane ne semblent pas pour l'heure remettre en question sa volonté de s'imposer comme un acteur clé sur ce dossier.

LogoAbonné Renseignement d'État 03.09.2021

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !