En matière de conseil à l'export, son terrain d'action privilégié se situe aux Emirats arabes unis. DCNS a ainsi fait appel à lui en 2003 pour négocier le contrat des systèmes d'armement destinés à équiper les six corvettes CMN de la marine émiratie. Aux Emirats, il a aussi joué un rôle actif dans le projet de relance de l'achat des chasseurs Rafale de Dassault en 2010. Il est intervenu par ailleurs en Algérie lors de la vente de deux corvettes allemandes TKMS en avril 2012. Présent également en Libye avant le changement de régime, Iskandar Safa avait un accès direct au guide libyen Mouammar Kadhafi, par l'entremise de l'un de ses fils, Saïf al-Islam Kadhafi.

Toutes ces activités partent d'un même épicentre : le Liban, dont il est originaire. Sa holding personnelle, Privinvest, qui gère toutes ses sociétés, est établie à Beyrouth. Au sein de ces différents pôles s'entremêlent relations d'affaires, politiques et familiales.

Sur la toile


5894 mots/46 EUR