L'Événement

En pleine offensive de séduction à Buenos Aires, comment Pékin infiltre la défense argentine

En signant le 6 février un protocole d'accord avec la Chine, le président argentin Alberto Fernandez scelle l'entrée de son pays au sein des Nouvelles routes de la soie.
En signant le 6 février un protocole d'accord avec la Chine, le président argentin Alberto Fernandez scelle l'entrée de son pays au sein des Nouvelles routes de la soie. © Sergey Karpuhin/Sputnik/Reuters
Le ralliement de l'Argentine à la Belt & Road Initiative (BRI) de Pékin signe le succès de la stratégie initiée il y a plusieurs mois par le pouvoir chinois et les grands groupes parapublics de se doter de relais bienveillants au sein des structures étatiques du pays, singulièrement dans la défense. [...] (751 mots)
Edition du 15/02/2022 Lecture 4 minutes

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi
Sur nos autres sites

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !