Les réseaux de Gazprom peinent à élargir sa voie gazière au sud de l'Europe

Le ministre de l'environnement et de l'énergie grec Kostas Skrekas a été reçu le 7 décembre 2021 par les responsables de Gazprom.
Le ministre de l'environnement et de l'énergie grec Kostas Skrekas a été reçu le 7 décembre 2021 par les responsables de Gazprom. © Gazprom
Afin d'assurer la pérennité de ses voies d'export de gaz, remises en cause dans la Baltique sur le tracé du Nord Stream 2, Moscou mise d'autant plus sur son partenaire grec. Mais, malgré de nombreux réseaux actifs sur place pour le géant russe, celui-ci n'a toujours pas réussi à déverrouiller le dossier d'extension de Turkish Stream. [...] (500 mots)
Edition du 22/12/2021 Lecture 2 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !