Entre industrie de défense ukrainienne et gaz russe, Ankara doit naviguer serré

Entretenant depuis plusieurs années une relation au beau fixe avec Kiev, notamment dans l'industrie de défense, le gouvernement turc ne peut toutefois, à ce jour, envisager une rupture définitive avec Moscou, l'un de ses principaux fournisseurs en gaz. [...] (596 mots)
Edition du 28/09/2021 Lecture 3 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !