En plus de NSO, l'émir de Dubaï s'appuie sur le contre-cyberexpert Sygnia

L'émir de Dubaï Mohammed bin Rashid al-Maktoum.
L'émir de Dubaï Mohammed bin Rashid al-Maktoum. © Fares Ghaith/EPA/Newscom/MaxPPP
Accusé d'avoir utilisé le spyware Pegasus de NSO pour surveiller son ex-femme Haya bint al-Hussein et son avocate dans le cadre du procès sur la garde de leurs enfants, l'émir de Dubaï Mohammed bin Rashid al-Maktoum s'est fait épauler par l'entreprise israélienne Sygnia pour sa contre-expertise. [...] (467 mots)
Edition du 14/10/2021 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (15 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !