Cambodge
Phnom Penh se rêve en médiateur entre l'Occident et la Chine dans le conflit russo-ukrainien

L'ex-premier ministre et homme fort du Cambodge, Hun Sen, alors en fonction, lors de sa rencontre avec Emmanuel Macron, le 13 décembre 2022.
L'ex-premier ministre et homme fort du Cambodge, Hun Sen, alors en fonction, lors de sa rencontre avec Emmanuel Macron, le 13 décembre 2022. © Ludovic MARIN / AFP
L'évolution de la position du Cambodge sur l'Ukraine provoque le mécontentement russe à Phnom Penh. Mais l'homme fort du pays, Hun Sen, qui entend garder la main sur la politique étrangère, veut plus que jamais jouer de son positionnement entre la Russie et la Chine pour se rapprocher des Européens. [...]
Publié le 07.09.2023 à 4h00 GMT Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

-15% sur votre abonnement annuel

Offre spéciale : plus que 10j et 1h pour en profiter

Découvrir nos offres

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 26/04/2024

À lire aussi

-15% sur votre abonnement annuel

Offre spéciale : plus que 10j et 1h pour en profiter

Découvrir nos offres

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 26/04/2024

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !