Liban
Sur des charbons ardents à Washington, le maître-espion libanais Abbas Ibrahim y garde de nombreux soutiens

Abbas Ibrahim, patron de la Direction générale de la sûreté générale (DGSG) libanaise.
Abbas Ibrahim, patron de la Direction générale de la sûreté générale (DGSG) libanaise. © NABIL MOUNZER/EPA/Newscom/MaxPPP
Menacé de sanctions économiques personnelles par des membres de l'administration américaine sortante, Abbas Ibrahim poursuit toutefois son rôle clé de médiateur dans les délicats dossiers d'otages grâce à l'assentiment de Robert et James O'Brien. [...]
Publié le 23.11.2020 à 11h30 GMT Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

À lire aussi

États-Unis, Liban
Le maître-espion Abbas Ibrahim essuie un nouveau revers américain dans l'affaire al-Fakhoury

Le patron de la Direction générale de la sûreté générale, Abbas Ibrahim, s'est vu refuser par la justice américaine le retrait du paragraphe l'incriminant dans la plainte déposée par la famille d'Amer al-Fakhoury. Il se trouve ainsi encore un peu plus en délicatesse à Washington en dépit du maintien de certains soutiens bien placés.

LogoAbonné Renseignement d'affaires 30.08.2022

États-Unis
La nouvelle "Task Force otages" du Congrès veut raviver le dossier des Américains détenus en Syrie

Pour l'heure laissée en friche par l'administration Biden, la nouvelle "Task Force otages" cherche à raviver ce dossier afin de parvenir à négocier la libération, notamment, de deux Américains détenus en Syrie. Pour ce faire, cette structure compte notamment sur une coordination accrue avec la cellule de fusion du renseignement basée au FBI.

LogoAbonné Renseignement d'État 02.07.2021

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !