Bahrein
L'agence de cybersécurité bahreïnienne en quête de nouveaux partenaires de formation

L'agence bahreïnienne de cybersécurité, le National Cyber Security Center (NCSC), désormais mieux dotée financièrement, se cherche de nouveaux formateurs, après la faillite de son formateur, l'américain IronNet. [...]
Publié le 17.01.2024 à 5h00 GMT Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

À lire aussi

Bahrein
Né des accords d'Abraham, le National Cyber Security Centre peine à s'affirmer dans l'architecture cyber

Alors que Bahreïn tente de s'insérer dans une architecture sécuritaire régionale, la dualité des institutions cyber du royaume complexifie sa feuille de route. Lancé en 2020, le NCSC continue de faire face à l'Information and eGovernment Authority, garant de la cybersécurité mais également régulateur financier d'un royaume qui souhaite restreindre ses dépenses.

LogoAbonné Grands contrats 21.03.2023

Bahrein, Émirats, Israël, Royaume-Uni
Comment les cyber-spécialistes britanniques perdent pied à Bahreïn au gré du rapprochement émirato-barheïni

Particulièrement proche du prince bahreïni Nasser bin Hamad al-Khalifa, le prince héritier émirati Mohammed bin Zayed al-Nahyan (MbZ) promeut, à la faveur de cette relation, le fleuron de l'industrie cyber israélienne à Manama. Un phénomène qui survient au moment où les cyber-conseillers britanniques désertent le royaume.

LogoAbonné Surveillance & interception 17.03.2022

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !