Une note blanche de la DGSI avançait la collaboration d'un Algérien avec le service de renseignement extérieur d'Alger en France. Sa demande de naturalisation avait été refusée par le ministère de l'intérieur, mais la justice administrative a annulé cette décision. [...]
Publié le 21.05.2024 à 4h00 GMT Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Créez une veille sur les mots-clés cités dans cet article

À lire aussi

L'Événement | France, Ukraine
La DGSI bloque la naturalisation d'un potentiel espion de Kiev à Paris

Malgré le soutien apporté par Paris à Kiev, le service français de renseignement intérieur reste soucieux en matière de contre-espionnage. Le refus de naturalisation par la France d'un professeur ukrainien, fondé sur une note blanche de la DGSI, jette un coup de projecteur sur l'intérêt que porte le service aux émanations étatiques de Kiev dans la capitale française.

LogoAbonné Renseignement d'État 16.01.2023

Créez une veille sur les mots-clés cités dans cet article

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !