Les Peshmergas et les maîtres-espions de Bagdad intensifient leur partage de renseignement

Une rencontre avait eu lieu le 12 août 2021, à la base aérienne d'Erbil, en Irak, entre le chef d'état-major de l'armée des Peshmergas, Jamal Mohamed Aymanki, et le lieutenant-général Abdul Amir al-Shammari (au centre), chef adjoint du commandement des opérations conjointes pour l'Irak.
Une rencontre avait eu lieu le 12 août 2021, à la base aérienne d'Erbil, en Irak, entre le chef d'état-major de l'armée des Peshmergas, Jamal Mohamed Aymanki, et le lieutenant-général Abdul Amir al-Shammari (au centre), chef adjoint du commandement des opérations conjointes pour l'Irak. © Operation 2021/Alamy banque d'images
Conscients de la nécessité d'échanger le renseignement relatif à la menace de Daech, Erbil et Bagdad tentent de mettre leurs différends de côté afin d'instaurer des mécanismes de partage. Et ce en dépit des défaillances qui persistent au sein même des services de renseignement irakiens. [...] (489 mots)
Edition du 13/06/2022 Lecture 2 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)

2 options pour lire la suite
Le porte-monnaie électronique

à partir de 50 EUR

Acheter uniquement
les articles qui vous intéressent

L'ABONNEMENT ANNUEL

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble du site

Je découvre les tarifs

Besoin de tester avant de vous engager ?


Créez votre compte gratuit

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !