Après le décès de son envoyé, Téhéran charge Abdul Reza Shahlai de reprendre le flambeau à Sanaa

Au cœur de la stratégique bataille de Maarib, Téhéran tient à ne pas paraître déstabilisé par la soudaine mort de son ambassadeur à Sanaa, Hassan Erlou. Et désigne aussitôt son remplaçant, Abdul Reza Shahlai, un haut cadre militaire qui ne sera, pour sa part, affublé d'aucun titre diplomatique. [...] (383 mots)
Edition du 10/01/2022 Lecture 2 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans :

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !