Sur fond de sanctions américaines, l'ex-directeur du renseignement pointe du doigt les infiltrations russes

Dans la tourmente des élections législatives à venir le 11 juillet, le président Rumen Radev, sur conseil du gouvernement intérimaire, révoque à tout va. Et s'attire les foudres des chefs de renseignement remerciés, comme celles de l'opposition de Boïko Borissov, prompts à dénoncer les influences de Moscou dans le pays. [...] (610 mots)
Edition du 29/06/2021 Lecture 3 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !