France
Pour remplacer la PNIJ, le ministère de la justice assure ses arrières

Echaudé par les mésaventures de sa Plateforme nationale des interceptions (PNIJ), le ministère de la justice prend les devants pour la modernisation de son système d'écoutes. [...]
Publié le 10.04.2019 à 10h30 GMT Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

À lire aussi

France
Ecoutes judiciaires : comment le gouvernement veut reprendre la main face à Thales

Selon les sources d'Intelligence Online, le ministère de la justice compte réinternaliser les écoutes judiciaires d'ici 2019, après les multiples déboires du méga-accord confié à l'électronicien en 2008. Intelligence Online a enquêté plusieurs semaines sur les tractations intenses autour de ce contrat, qui empoisonne les ministères de la justice et de l'intérieur.

LogoAbonné Renseignement d'État 03.01.2018
Sur nos autres sites

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !