États-Unis
Comment les enquêteurs privés clés du "Russiagate" profitent de leur notoriété

Christopher Steele, cofondateur d'Orbis Business Intelligence, et Glenn Simpson, à droite, cofondateur de Fusion GPS.
Christopher Steele, cofondateur d'Orbis Business Intelligence, et Glenn Simpson, à droite, cofondateur de Fusion GPS. © Aaron Chown/Press Association Images/MaxPPP//Zach Gibson/Getty Images North America/Getty Images via AFP
Loin de les mettre à terre, le "Russiagate" a permis aux sociétés de Christopher Steele et de Glenn Simpson, Orbis et Fusion, d'engranger des contrats. Mais chacun gère cette notoriété à sa façon. [...]
Publié le 02.11.2022 à 6h00 GMT Lecture 3 minutes

Retrouvez cet article dans :

-15% sur votre abonnement annuel

Offre spéciale : plus que 14j et 0h pour en profiter

Découvrir nos offres

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 26/04/2024

À lire aussi

L'Événement | États-Unis
Bataille au sommet de la tech entre les piliers du renseignement privé Fusion GPS et Guidepost

La quête de Shervin Pishevar pour trouver la source d'un faux rapport de police l'accusant de viol a provoqué une bataille entre titans du renseignement d'affaires. Le businessman accuse Fusion GPS d'avoir remis ce document à un journaliste, ce que nie son cofondateur Glenn Simpson, qui reproche à Sam Anson, de Guidepost, d'avoir fourni un témoignage "invraisemblable" pour aider Pishevar.

LogoAbonné Renseignement d'affaires 17.05.2023

L'Écho du village du renseignement d'affaires
Chiron en librairie, Spottiswoode chez FTI, Exiger recrute à la BACB, Sanction scanner aux Etats-Unis

Nominations, résultats financiers, nouveaux contrats : chaque semaine, les petites et les grandes histoires de la communauté mondiale du renseignement d'affaires, de New York à Londres, en passant par Paris et Istanbul.

ParisLe patron de la société de sécurité Chiron raconte sous alias son parcours au 1er RPIMa.

LondresJocelyn Spottiswoode arrive chez FTI.

New York/LondresExiger Diligence débauche l'experte en lutte anti-blanchiment Saba Ahmad.

Washington/IstanbulLe turc Sanction Scanner va screener les potentiels sanctionnés depuis les Etats-Unis.

LogoAbonné Renseignement d'affaires 16.11.2022

-15% sur votre abonnement annuel

Offre spéciale : plus que 14j et 0h pour en profiter

Découvrir nos offres

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 26/04/2024

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !