Le difficile retour en Irak des sociétés françaises de sécurité

Les projets d'infrastructures promis par Bagdad à des groupes français ont fait naître de grands espoirs chez les spécialistes de la sécurité, au premier rang desquels GEOS et Amarante. Mais ils tardent à se concrétiser. [...] (375 mots)
Edition du 27/04/2022 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !