Événement ROYAUME-UNI n° 800 du 14/02/2018

Maux de tête à la City après la parution de la "liste des oligarques"

Oleg Deriskapa et Roman Abramovitch, en 2006, pour une réception de Vladimir Poutine au Kremlin
Oleg Deriskapa et Roman Abramovitch, en 2006, pour une réception de Vladimir Poutine au Kremlin
La liste du Trésor américain met en lumière les nombreux liens tissés entre l'establishment financier britannique et les oligarques nommés. Au risque de déstabiliser les réseaux d'affaires de la City, déjà inquiétés par le Brexit ?

499 mots/9,40 EUR

L'accès à cet article est réservé
aux abonnés et aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Vous êtes un nouveau lecteur ?
Pourquoi créer un compte ?
  • Lire les articles gratuits
  • Télécharger une édition gratuite
  • Créer des veilles par e-mail
  • Recevoir les newsletters
  • Accéder à des documents exclusifs

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt.