Israël
Tel Aviv s'implique avec prudence dans l'accord énergétique régional

A la recherche de flux gaziers supplémentaires pour assumer sa part du contrat d'approvisionnement énergétique à Beyrouth par l'Arab Gas Pipeline, l'Egypte a fait appel à Israël, qui n'a pas hésité à ouvrir les vannes. Et ce en comptant sur la discrétion de son implication dans ces livraisons indirectes au Liban. [...]
Publié le 07.03.2022 à 7h00 GMT Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

À lire aussi

Égypte, États-Unis, Liban
L'accord électrique stratégique Beyrouth-Damas-Amman toujours à la recherche de ses financements

Après les livraisons "spots" ou encore des cargaisons irakiennes, Beyrouth compte désormais sur des approvisionnements jordaniens devant transiter par Damas afin de colmater les brèches de son système électrique en déliquescence. Mais en dépit de cet apparent satisfecit, les détails - notamment financiers - de ce contrat impulsé par les Etats-Unis restent encore en suspens.

LogoAbonné Grands contrats 10.02.2022

L'Événement | Égypte, Jordanie, Liban, Syrie
Le parcours semé d'embûches de la livraison de gaz au Liban par l'Arab Gas Pipeline

Des délicats contrats de maintenance aux houleuses tractations destinées à lever les sanctions pesant sur la Syrie, le projet d'acheminement de gaz au Liban par l'Arab Gas Pipeline n'est pas encore abouti. Et ce alors que l'Egypte, qui s'approvisionne en partie dans le champ israélien de Léviathan, devrait amorcer ses premières livraisons en ce début d'année.

LogoAbonné Grands contrats 04.01.2022

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !