OFFRE SPECIALE: -25% SUR VOTRE ABONNEMENT À INTELLIGENCE ONLINE
S'ABONNER

L'agent de Textron à Riyad se rebiffe contre son client

Un tribunal américain relance ces jours-ci le procès intenté par Mansour al-Tassan, qui réclame dix millions de $ au géant de la défense américain Textron pour avoir facilité, en 2013, la vente de bombes à fragmentation à Riyad.
L'accès à la totalité de l'article (547 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

Intelligence Online Je découvre les offres

Restez informé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus