ETATS-UNIS n° 421 du 17/01/2002

La bataille des fréquences est lancée

Depuis 1990, les militaires ont rétrocédés 247 Mhz de bande passante aux prestataires civils
Depuis 1990, les militaires ont rétrocédés 247 Mhz de bande passante aux prestataires civils
À Washington, agences fédérales et industriels se battent au nom du spectre de fréquences. Le Pentagone multiplie les actions d’influence pour préserver la bande qui lui a été concédée: celle des 1 755-1 850 MHz.

445 mots/5,20 EUR

L'accès à cet article est réservé
aux abonnés et aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Vous êtes un nouveau lecteur ?
Pourquoi créer un compte ?
  • Lire les articles gratuits
  • Télécharger une édition gratuite
  • Créer des veilles par e-mail
  • Recevoir les newsletters
  • Accéder à des documents exclusifs

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt.