KPMG va aider le MoD à développer ses cyber-capteurs de renseignement ad hoc via sa "Digital Foundry"

Le ministère britannique de la défense (MoD) vient de recruter le cabinet KPMG pour l'aider à mettre en place son Defence Intelligence Artificial Centre (DAIC) au sein de la nouvelle "Digital Foundry", sorte de laboratoire notamment dédié à combler certains "trous dans la raquette" des capacités de renseignement. [...] (301 mots)
Edition du 14/10/2021 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !