A Pékin, l’administration en charge du service aux ambassades étrangères fonctionne comme un discret service de renseignement.