Taïwan
Le TPP, troisième force politique du pays suite aux élections législatives, prudent sur la Chine

Le leader du TPP, Ko Wen-je, et son épouse Chen Pei-chi font la queue dans un bureau de vote le jour de l'élection présidentielle à Taïwan, le 13 janvier 2024.
Le leader du TPP, Ko Wen-je, et son épouse Chen Pei-chi font la queue dans un bureau de vote le jour de l'élection présidentielle à Taïwan, le 13 janvier 2024. © Alex Chan Tsz Yuk/SOPA Images/Sipa USA/Reuters
Ko Wen-je, le chef du Taiwan People's Party qui vient d'obtenir huit sièges au Parlement, tente de conserver son statut d'homme-clé pour la formation du nouveau gouvernement. Et se veut plus pragmatique sur le dossier chinois que les deux partis historiques du pays. [...]
Publié le 29.01.2024 à 5h00 GMT Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Créez une veille sur les mots-clés cités dans cet article

À lire aussi

Créez une veille sur les mots-clés cités dans cet article

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !