FRANCE Edition du 03/05/2021

Des ex-officiers de renseignement infiltrent la "tribune des généraux"

Si la lettre ouverte d'anciens militaires appelant entre les lignes à un coup d'Etat, publiée pour la première fois le 14 avril, a fait réagir la ministre des armées et le chef d'état-major des armées, les services de renseignement restent plus discrets. Or la liste des milliers de signataires compte d'anciens agents de la DGSE, de la DRM et de l'ex-DPSD. [...] (547 mots)
Cet article est gratuit
Connectez-vous ou créez un compte pour lire la suite

Sur le même sujet

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !