FRANCE Edition du 21/12/2020

La DGSE mise au supplice administratif par son informateur rwandais

Contrairement à leurs homologues au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis, les services français de renseignement n'ont jamais adopté un parcours administratif complet pour leurs informateurs à l'étranger, en particulier lorsque ceux-ci doivent être rapatriés en France quand ils craignent pour leur vie. La DGSE s'est ainsi retrouvée sur le banc des accusés de la cour administrative d'appel de Marseille dans un dossier particulièrement sensible. Et ce, ne serait-ce que par le pays d'origine de son transfuge : le Rwanda. [...] (702 mots)
Cet article est gratuit
Connectez-vous ou créez un compte pour lire la suite

Créez gratuitement des veilles sur ces mots-clés

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus et services liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus