Le journaliste Omar Radi pris entre G3 et les services marocains

Le journaliste marocain Omar Radi.
Le journaliste marocain Omar Radi. © Youssef Boudlal/Reuters
Le cas du journaliste marocain Omar Radi, dont les travaux de consultant pour le cabinet britannique G3 sont qualifiés par le Maroc d'espionnage pour le compte d'une puissance étrangère, repose la question, jamais tranchée, des relations entre journalistes et cabinets d'enquête privée. [...] (403 mots)
Edition du 14/07/2021 Lecture 2 minutes
Cet article est gratuit

Créez un compte pour lire la suite

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi
Sur nos autres sites

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !