L'allemand TKMS, le français DCNS et le japonais MIH sont en concurrence pour remplacer la sous-marinade australienne. Un contrat estimé à 50 milliards $.