Le sommet sur le développement durable a surtout permis aux ONG représentants des firmes transnationales d’être présentes aux côtés des ONG de militants.