Le très discret State Coordinating Group for Antiterrorism Work va bientôt célébrer ses deux années d’existence.