Italie, Qatar
Frictions entre Rome et ENI dans la course européenne au gaz non-russe

Tout en continuant à soutenir ENI dans la recherche d'approvisionnements gaziers à Doha, le président du conseil Mario Draghi fait cavalier seul afin de se tailler un peu plus d'indépendance vis-à-vis de la Russie, et aussi du champion pétrolier italien. [...]
Publié le 15.06.2022 à 6h00 GMT Lecture 3 minutes

Retrouvez cet article dans :

À lire aussi

Chine, Europe, Qatar
Guerre du gaz : pas de deux entre Doha et Pékin, sous les yeux des Européens nécessiteux

La course engagée par l'Occident pour trouver un palliatif à sa dépendance au gaz russe, sur fond de rivalité avec la Chine, place Doha au centre du jeu. Si l'émirat trouve pour le moment son intérêt à s'allier aux groupes américains et européens, Pékin n'a pas dit son dernier mot, tandis que l'italien ENI tente également de tirer son épingle du jeu.

LogoAbonné Grands contrats 23.06.2022
Sur nos autres sites

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !