Émirats, France, Israël
La coentreprise de Morpho à Abou Dhabi, première victime de la normalisation avec Israël ?

L'afflux de sociétés israéliennes dans le cyber promis par la normalisation des relations entre Abou Dhabi et Tel Aviv va donner des marges de manœuvre au ministère émirati de l'intérieur pour revoir les termes du contrat de contrôle biométrique aux frontières. [...]
Publié le 26.08.2020 à 4h30 GMT Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

À lire aussi

Émirats, France
L'ancien agent de Technip à Abou Dhabi prêt à se lancer à la poursuite de ses millions

Technip France a été condamné par la cour suprême d'Abou Dhabi à payer 51,5 millions d'euros à son ancien agent émirien pour rupture unilatérale de leur contrat en 2007. Mais alors que Bpifrance envisage d'investir 200 millions d'euros en participations dans la société, l'ancien associé émirati du groupe compte se lancer à la poursuite de ces millions.

LogoAbonné Grands contrats 16.02.2021
Sur nos autres sites

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !