Régime paranoïaque et surarmé sous le leader communiste Enver Hoxha, l'Albanie détruit progressivement ses stocks militaires sous supervision de l'OTAN depuis 1990. Mais l'organisation atlantique ferme parfois les yeux sur des exportations qui servent ses

372 mots/5,2 EUR