Les dessous du virage russe d'Emmanuel Macron

La volonté française de se rapprocher du Kremlin a été publicisée par Emmanuel Macron en août, en rencontrant Vladimir Poutine à Brégançon puis en l'officialisant lors de la conférence des ambassadeurs. Une option diplomatique qui a été patiemment tressée par l'Elysée pendant de longs mois par l'intermédiaire des services de renseignement, comme Intelligence Online le chronique depuis ses prémisses.

Affinez votre recherche

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !