Pékin a peur pour Georges Frêche

Le poste du renseignement politique de l'ambassade de Chine à Paris s'inquiète de savoir si Georges Frêche va être réélu président du conseil régional du Languedoc-Roussillon. [...] (242 mots)
Edition du 11/02/2010

Retrouvez cet article dans :

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !