Westminster veut son propre contre-espionnage

La création du Security Intelligence & Risk Analysis Service (SIRAS) au sein du Parlement intervient un mois après l'alerte du MI5 sur les agissements à Westminster de la présumée "taupe" chinoise Christine Lee, et alors que les ingérences étrangères sont au cœur des préoccupations du Parlement. [...] (412 mots)
Edition du 22/02/2022 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Créez une veille sur les mots-clés cités dans cet article

A lire aussi

Créez une veille sur les mots-clés cités dans cet article

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !