Lutte contre la désinformation : après les plateformes, les ex-Unité 8200 d'ActiveFence veulent signer avec l'UE

La semaine dernière, à Bruxelles, la start-up israélienne ActiveFence a tenté de se rapprocher de la division East StratCom Task Force de la diplomatie de l'UE, que son chef Lutz Güllner veut transformer en véritable agence européenne de lutte contre la désinformation. [...] (398 mots)
Edition du 01/11/2022 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !