Le magnat omanais Thamer al-Shanfari disséqué par ses anciens avocats et le cabinet Neotas

Condamné pour avoir menti sur l'existence de certains avoirs, l'homme d'affaires omanais Thamer al-Shanfari, longtemps actif en Afrique centrale, a vu son pourfendeur, son ancien avocat Hassan Khan, multiplier les enquêtes privées contre lui. Ironie du sort, Al-Shanfari a lui-même été un grand consommateur de renseignement d'affaires. [...] (475 mots)
Edition du 13/10/2021 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi
Sur nos autres sites

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !