Pour conserver son avantage à l'international dans la vente d'avions dédiés à la contre-guérilla, Iomax a mis en place un dispositif de lobbying qui cible ses concurrents L-3 et Air Tractor.