En Grande-Bretagne, le National Crime Squad développe en partenariat avec une firme canadienne un nouveau logiciel de reconnaissance faciale. Objectif: disposer d’un outil puissant pour rechercher des occurrences dans de grandes quantités d’images.