Les nouvelles sanctions américaines contre la banque d'Etat iranienne Melli visent surtout à ruiner les efforts de Téhéran pour attirer des capitaux étrangers.