La démission, le 11 décembre, de l'ambassadeur saoudien à Washington Turki bin Faysal révèle un vigoureux débat interne sur le repositionnement stratégique de l'Arabie Saoudite.