La DIA, l'agence de renseignement du Pentagone, va être placée sous la direction d'un spécialiste de l'action clandestine volontiers critique vis-à-vis des méthodes traditionnelles du renseignement militaire.