Imitant le GCHQ britannique, l’agence d’interception canadienne CSTC va louer son centre d’opération à un consortium privé pour minimiser les coûts.