Le poste du renseignement politique de l’ambassade de Chine à Paris s’inquiète de savoir si Georges Frêche va être réélu président du conseil régional du Languedoc-Roussillon.