Après l'éviction du maître-espion Inoyatov, le président ouzbek remodèle son premier cercle

Le président ouzbek Shavkat Mirziyoyev.
Le président ouzbek Shavkat Mirziyoyev. © Mukhtar Kholdorbekov/REUTERS
Afin de donner une nouvelle impulsion à son second mandat, Shavkat Mirziyoyev a entrepris un grand remaniement de son appareil politico-sécuritaire. Une opération effectuée au détriment de son ex-conseiller Roustam Inoyatov, ancien du "clan de Samarcande", historiquement très influent dans les hautes sphères du pouvoir. [...] (479 mots)
Edition du 29/11/2021 Lecture 2 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !