Pressé par Washington, le renseignement canadien sort du bois sur la menace chinoise dans le pays

Sorti quasiment au même moment que celui de l'Office of the Director of National Intelligence (ODNI), le rapport annuel du National Security and Intelligence Committee of Parliamentarians (NSICP) canadien publié début avril se focalise lui aussi sur la Chine. Avec une différence : la pénétration du renseignement chinois apparaît plus forte à Ottawa qu'à Washington. [...] (387 mots)
Edition du 28/04/2021 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !